Action, Tracts pour faire front

Soyons prêt.es pour les CA de fin d’année

Le contexte socio-politique rend les mesures du “choc des savoirs” encore moins légitimes et devrait amener la hiérarchie à appuyer sur le bouton pause…mais malheureusement, ce n’est pas ce qui est constaté. Aussi, voici ci-dessous quelques idées pour faire face au zèle constaté à de trop nombreux endroits. C’est ensemble que nous sommes fort.es –> faisons pour chaque établissement un rapide bilan de notre CA et partageons-le sur ce site (en commentaire de cet article par exemple). Nous pourrons alors envisager des actions/recours collectifs en fonction de l’attitude adaptée (ou pas) des équipes de directions.

1) Utiliser les prérogatives réglementaires du CA pour imposer des groupes et classes non ségrégatives. Plusieurs syndicats proposent ainsi de faire voter des résolutions exigeant de l’hétérogénéité.

– Exemple de résolution à voter, reprenant une partie de la proposition du Snes-FSU: Le Conseil d’administration décide que pour la rentrée 2024-2025, les groupes classes, les groupes en français et mathématiques, au sein du collège Ontrierapas, devront respecter ces principes : – La constitution des groupes en français et en mathématiques répond aux besoins identifiés par les professeur·es, conformément à l’arrêté du 15 mars 2024. Pour éviter les biais constatés par les étues scientifiques, rappelés par ailleurs dans l’arrêté du 15/03.24, il convient de veiller obligatoirement à assurer une hétérogénéité des niveaux et des besoins des élèves dans chaque groupe et classe, en ce qui concerne les horaires obligatoires”

IMPORTANT: bien veiller à ce que soient mis au vote les principes choisis. Rappeler que ce vote doit être notifié au Procès Verbal et donner lieu à un acte administratif formel de la part du ou e la chef.fe d’établissement. Le vote à bulletin secret est de droit (article R421-24 du code de l’éducation). C’est sur la base de ce PV que des poursuites juridiques pourront être engagées (avec l’appui des syndicats) en cas d’abus de pouvoir et/ou de non-respect réglementaire d’éventuels chef.fes d’établissements inconséquent.es.

2) Proposer une ventilation de DGH alternative, à partir du droit d’amendement réglementaire. La proposition, pour être juridiquement opposable, doit se faire dans le cadre de la dotation allouée (Heures postes, Hsa, Imp). Des tableurs sont disponibles (par exemple ici)

 
3) Proposer, via l’association des parents d’élèves, qu’un courrier des parents soit envoyé aux personnels éducatifs et à la Direction, indiquant le refus en tant que parents de voir son/ses enfant.s subir les conséquences (sur l’estime de soi, l’empathie, le vivre-ensemble, le stress de la concurrence…) de ces mesures, et une demande claire de ne pas trier les élèves.
 
4) Enfin, partager sur le site les projets de partition d’établissements qui ne prévoient pas de groupes de niveaux (dans la galerie ci-dessous). Pour que tout le monde sache quels sont les personnels de direction qui sont du coté de l’égalité ou qui assument au contraire de mettre en place les conditions d’un tri social mortifère…
 

Leave a Reply